02 Octobre 2015

Mise à disposition de nouveaux documents externes



Le GEIPAN met en ligne deux documents importants de nature bien différentes:

  • Une étude statistique sur les témoignages reçus par le GEIPAN, qui emploie une méthodologie d'analyse mathématique pointue et présente différents résultats de corrélations vis-à-vis de variables liées aux espaces géographiques. 

    Cette méthodologie d'analyse proposée et initiée par Michaël Vaillant (Meta-Connexions) a été mise en œuvre avec la coopération du laboratoire universitaire du GREMAQ, à Toulouse. L'objectif, en testant différentes sources environnementales, a été d'essayer d'identifier des signaux structurés (présentant des caractéristiques non aléatoires), dans les données collectées sur les PAN D par le GEIPAN depuis 40 ans et de mieux cerner le champ des hypothèses possibles. 

    Certaines variables s'avérant significatives, ceci soulève de nouvelles questions, tant sur le plan de la méthode de collecte des témoignages, que de l'interprétation des résultats. Il convient donc de rester ouvert et prudent. En tout état de cause, cela devrait permettre d'orienter les futures recherches et de fournir un cadre de discussion scientifique s’appliquant aux phénomènes étudiés. Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtreVoir ce document sur Arxiv également.

Ci-dessus, carte des zones géographiques pour lesquelles il existe un écart résiduel entre le modèle de distribution présenté dans l'article et l'OBSERVATION effective de phénomènes de type D (cf. p17). L'écart avec le modèle représente des variations faibles, de l'ordre de moins de 5%.