04 Juin 2013

Des traînées d'avion étranges



Le GEIPAN a traité récemment trois cas d'OBSERVATION de traînées d'avion, que les témoins ont trouvé suffisamment étranges pour en faire un rapport : 

Voyons pourquoi un phénomène aussi banal peut surprendre les observateurs: 

Les traînées d'avion au coucher (ou au lever du soleil) sont souvent oranges, très lumineuses, et contrastées sur le ciel peu lumineux du crépuscule. Si l'atmosphère est humide, les traînées sont longues ; 

 


  
L'avion lui-même est le plus souvent invisible à l'œil nu. Si l'air est sec, la traînée apparaît alors comme une "virgule" rougeoyante, comme dans le cas "Arles" ou dans l'exemple suivant,


 
En reflétant temporairement le soleil, l'avion peut apparaître comme un point brillant, ajoutant un effet étrange au phénomène : 

 

Certaines conditions météo, en particulier près des tropiques, donnent des traînées spectaculaires voir Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtrehttp://contrailscience.com/short-sunlit-contrails-look-like-ufos/
Le cas de Ste Luce en Martinique est semblable à ces cas là ; il a fait l'objet d'un reportage sur la chaîne ATV Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtrehttp://www.atv.mq/infos-focus.php?id=26
Dans le cas "Trouville",
 


l'avion vient de l'horizon NO en direction du témoin donc la trainée est orientée vers l'horizon et donne l'impression d'être verticale. La trainée est en fait parallèle à la Terre, mais vue par en dessous, avec un faible angle d'incidence elle parait verticale. 
L'objet parait quasi fixe puisqu'il avance en direction du témoin, tout en étant très loin (au moins 30 km) . De plus, il n'y pas de repère fixe dans le ciel pour juger précisément de son déplacement. (Pour le cas Ste Luce, c'est l'inverse, l'avion s'éloigne, apparemment lentement.)
Lorsque l'avion, qui avance donc vers le Sud-Est, va rentrer dans l'ombre de la Terre, la traînée ne sera plus illuminée, et deviendra moins lumineuse que le bleu-blanc du ciel, et deviendra alors invisible.

Dans certains cas, la proximité de la Lune dans le champ de vision peut perturber l'interprétation que l'on a du phénomène, et faire croire à un phénomène bien plus lointain.


  
On peut s'étonner que les témoins de ces phénomènes n'assistent pas plus souvent au  même "spectacle", mais il faut des conditions météo particulières : ciel clair bien sûr, mais aussi des conditions d'humidité et de température particulières.