Rechercher les cas d'OBSERVATION

ETRELLES (35) 01.06.2014

Observé le : 01-06-2014
Région : Bretagne
Département : Ille-et-Vilaine
Classe : D1
Résumé : ETRELLES (35) 01.06.2014. Observations dans le ciel nocturne d'une masse sombre, munie de deux lumières de petite taille. Déplacement soudain à une vitesse vertigineuse et disparition : cas inexpliqué d'un phénomène non identifié étrange.
Description : Les témoins, en voiture de service, observent rapidement dans le ciel une masse sombre, munie de deux lumières de petite taille, éclairant faiblement. La masse se déplace soudain à une vitesse vertigineuse et disparaît.
Une enquête de terrain a confirmé les rapports d'observation des témoins, et envisagé plusieurs hypothèses (voir le compte rendu d'enquête), mais aucune ne correspond bien aux observations.
En conclusion, il s'agit d'un phénomène non identifié (PAN), observé par deux témoins de grande fiabilité, dans des conditions d'observation idéales et qui semble résister à toutes hypothèses, notamment à l'hypothèse explicative du passage d'un météore (bolide).
Toutefois, l'incertitude sur la trajectoire d'apparition du PAN, son caractère de grande brièveté, l'interdépendance des deux témoins qui ont aussitôt échangé sur leur observation interdisent un classement en D2, en l'absence de photographie ou vidéo.
Le GEIPAN classe ce cas D1 comme cas inexpliqué, de consistance élevée du fait des deux témoignages de grande qualité, et d'étrangeté moyenne (la matérialité de l'objet est possible mais pas certaine).
Compte-rendu : BOAM.pdf
Calsky.pdf
compte rendu enquete.pdf
retour

Les cas D anciens revisités depuis 2017

Le pourcentage des cas D a considérablement baissé puisqu’il atteint 3% alors qu’il était supérieur à 15% en 2016.

Cette baisse provient :

  • Du nombre moindre de classification D en flux courant lors des 10 dernières années. Ce facteur est détaillé dans l’actualité du 14 décembre 2016.
  • Et surtout du travail de revisite opéré sur l’ensemble des cas D antérieurs à 2010 (depuis la création du GEIPAN en 1977). L’opportunité et la motivation de cette revisite sont détaillées dans l’actualité du 18 décembre 2017.


La revisite des cas anciens porte à ce jour sur près de 160 cas. Vous avez ici la liste complète des cas revisités avec les liens vers les dossiers publiés (accompagnés en règle générale d’un rapport détaillé). Le travail continue avec 65 cas en cours de revisite. Le pourcentage de cas D pourrait donc continuer à baisser.


Le très fort taux de reclassement (seulement 4 cas maintenus D à ce jour) peut s’expliquer par plusieurs raisons qui seront explicitées dans une actualité à venir.

 

Par ailleurs, la revisite pourrait porter aussi sur les autres cas (en particulier les cas C). A ce propos, le GEIPAN est ouvert à tous commentaires sur des conclusions spécifiques à tel ou tel cas.

Archives csv de l'ensemble des cas et témoignages publiés sur le site du GEIPAN

Ces archives sont des fichiers au format csv qui peuvent être importés dans des systèmes de gestion de base de données ou dans des tableurs.

Elle ne comprennent que les données descriptives des cas et des témoignages, les documents associés restent téléchargeables sur la page des cas. Par souci d'anonymat, les coordonnées géographiques fournies sont celles du centre ville de la commune d'OBSERVATION pour les cas récents (après mars 2008), et celle de la gendarmerie de dépôt du procès verbal d'OBSERVATION pour les cas anciens.

         

Base de données des cas

Base de données des témoignages