Rechercher les cas d'OBSERVATION

(DPT) MOSELLE (57) 15.10.2014

Observé le : 15-10-2014
Région : Lorraine
Département : Moselle
Classe : D1
Résumé : (DPT) MOSELLE (57) 15.10.2014. Observations sur des communes rapprochées de la présence dans le ciel d'un phénomène lumineux fixe ou en déplacement rapide : phénomène non identifié étrange.
Description : Le 15 octobre 2014 vers 22h35/22h40 une automobiliste (T1) sur la commune de Vescheim (57) est intriguée par la présence dans le ciel d'un phénomène lumineux avec des couleurs fixes. Ce PAN se rapproche très rapidement et silencieusement du témoin et l'effaye fortement. Rentrée chez elle elle signale son observation à ses proches et sur un réseau social. Une deuxième automobiliste (T2), indépendamment de la première, rapporte que circulant sur la commune de Vilsberg (57) vers 23h45 le 15 octobre 2014, elle a observé la présence dans le ciel de lumières continues et d'une forme circulaire qui l'a intriguée. Rapportant les faits à son entourage et sur le même réseau social que le T1, les deux automobilistes entreront en contact.
Du fait du caractère insolite mais très cohérent des descriptions fournies par 2 témoins indépendants, de l’absence déclarée d’aéronefs dans le secteur et des résultats négatifs des diverses recherches liées à des phénomènes lumineux produits localement par des projecteurs ou à des modèles réduits, il est impossible actuellement d’étayer une explication.
Le GEIPAN classe ce cas comme inexpliqué, en catégorie D1 ; la grande distance d'observation, le comportement dynamique du phénomène sans caractère exceptionnel, la durée limitée de chaque observation, le fait que les témoins soient constamment en mouvement (même lent) et aient pour l’essentiel observé au-travers d’une vitre de voiture sont un ensemble de points ne permettant pas le classement en D2.
La consistance des témoignages (information et fiabilité) est bonne et permet de valider le caractère étrange de l’observation.
S'il advenait que les observateurs potentiels présents dans la voiture ou le camion mentionnés par les témoins viennent à se manifester, la classification pourrait être amenée à être modifiée.
Notons que l’observation recueillie suite à l’appel à témoins (fait par un journal) renforce l’idée que nos deux témoins aient pu effectivement observer quelque chose d’insolite.
Note : les anomalies signalées au niveau de la voiture de T1 n’ayant pas été constatées avec suffisamment d’attention d’une part et se trouvant décalées dans le temps et l’espace par rapport à la manifestation du PAN, il ne semble pas objectivement possible (sauf élément complémentaire à venir) de les considérer comme liées à l’observation.
Le GEIPAN classe ce cas comme inexpliqué en D1.
Compte-rendu : compte rendu enquete.pdf
retour

Archives csv de l'ensemble des cas et témoignages publiés sur le site du GEIPAN

 

Ces archives sont des fichiers au format csv qui peuvent être importés dans des systèmes de gestion de base de données ou dans des tableurs.

Elle ne comprennent que les données descriptives des cas et des témoignages, les documents associés restent téléchargeables sur la page des cas. Par souci d'anonymat, les coordonnées géographiques fournies sont celles du centre ville de la commune d'OBSERVATION pour les cas récents (après mars 2008), et celle de la gendarmerie de dépôt du procès verbal d'OBSERVATION pour les cas anciens.

Base de données des cas

Base de données des témoignages