Points brillants, immobiles ou quasi immobiles dans le ciel

 

Un ballon ?

 

 

Un ballon-sonde à haute altitude, reflétant la lumière du soleil sur son immense enveloppe parfois métallisée, peut ressembler à une étoile très brillante, et être même visible en plein jour. Il peut paraître immobile, ou avoir un léger déplacement apparent. Des mouvements d’oscillation sont fréquents.

Un ballon peut avoir parcouru une centaine de kilomètres en étant porté par le vent. En cas d'OBSERVATION, pensez à noter précisément la position et le déplacement de ce dernier.  Un petit ballon festif est facilement chahuté par des turbulences localisées (relief, bâtiments) ce qui lui donne des mouvements surprenants (fixité puis accélérations, zigzags, descente et remontée,...).

 

Cas avec photos prises depuis une vidéo :

  • CAS : ANEMASSE (74) 30.06.2007 : ballon tétraédrique. Une nacelle emportant des instruments de mesures est suspendue à ce type de ballon.

  

 

Les ballons ou sphères publicitaires captifs blancs ou de couleur  présents dans les foires, meetings festivals, rencontres sportives. Sphères gonflées à l’hélium de 1,80 à 5m de diamètre et sphères gonflables à l’air de 60cm à 1,60m de diamètre.

 

Ce peut aussi être un petit ballon d’enfant gonflé à l’hélium qui vole à quelques centaines de mètres : certains sont métallisés et brillent vivement dans le soleil.

 

Les montgolfières sont repérables à leur nacelle, et à leur brûleur qui fonctionne par intermittence, bruyamment.

 

Pour en être sûr : Vérifier si le point est vraiment immobile en prenant comme repère un objet terrestre : arbre, maison , pylône … Un ballon reste rarement immobile : il oscille.

 

Avec une simple paire de jumelles, on peut généralement constater la forme du ballon : (sphérique, ou tétraédrique (forme de berlingot)) et éventuellement la nacelle, suspendue bien plus bas (impossible de distinguer le câble à cette distance). La nacelle est bien plus petite que ballon et pas forcément réfléchissante, elle peut rester invisible aux jumelles.

 

Le GEIPAN peut aider à retrouver l’organisme qui a lancé le ballon : le plus souvent Meteo-France, ou le CNES (N.B. Le CNES ne lance plus de ballon en France métropolitaine depuis 2005).

 

 Si l’on est près d’une fête foraine au autre, on pensera à un ballon festif.