Un satellite ou la Station Spatiale Internationale (ISS) ?

 

L'OBSERVATION d'un satellite peut durer de 3 à 10 minutes.

 

Certains satellites sont visibles à l’œil nu ; leur nature est assez facilement repérable : ils brillent comme une étoile, ils ne sont visibles que 2 ou 3 heures après le coucher du soleil ou avant le lever ; il avancent très régulièrement, en ligne droite ; ils peuvent « s’allumer » ou « s’éteindre » (apparaître ou disparaître) subitement du fait de leur passage au soleil ou dans l’ombre de la Terre. Leur éclat peut varier au cours du passage, de façon périodique ou non (certains satellites sont en rotation, et reflètent différemment le soleil selon leur orientation). Aux jumelles, on ne voit qu’un point brillant. Leur éclat peut être comme celui d’une étoile très brillante ou Vénus (cas de la Station Internationale), ou comme une faible étoile. Beaucoup des satellites que l’on voit les soirs de mai, juin ou juillet sur des trajectoires approximatives Sud -> Nord sont des satellites d’observation de la Terre ou leurs lanceurs (3ème étage) orbitant entre 600 et 800 km.

 

On peut constater quelquefois le passage simultané de plusieurs satellites sur des trajectoires proches, l’un avançant plus vite que l’autre, faisant penser à une course poursuite : il s’agit de satellites sur des orbites dans des plans proches, mais à des altitudes différentes.

 

Pour en être sûr : repérer très précisément (à la seconde près) le passage du satellite à proximité d’une étoile bien connue, et vérifier sur Heavens-above, ou Calsky après avoir indiqué votre lieu d’observation.



OBSERVATION de l'ISS


Voir également la vidéo suivante sur le passage de la navette Discovery et de l'ISS :

 

http://www.youtube.com/watch?v=lCJM2Ens98s