Le GEIPAN

D'aussi loin que l'Histoire puisse en témoigner, les hommes regardent avec intérêt, et parfois avec effroi, les phénomènes de tous types observables dans le ciel.

 
Ces manifestations font l'objet des interprétations les plus diverses, fondées sur la croyance en des entités supérieures ou des puissances divines. Ainsi, par exemple, la mythologie grecque tient-elle les phénomènes naturels tels que le vent, l'orage ou la foudre pour les expressions de l'approbation ou de la colère des dieux vis-à-vis des agissements des mortels.

 
Grâce à ses recherches et à ses découvertes, l'homme a pu démystifier bon nombre de ces phénomènes et approfondir la connaissance de son environnement. Mais l'apparition, au XXème siècle, de nouvelles techniques, de nouveaux moyens d'exploration et, par conséquent, de nouveaux engins circulant dans l'espace, a suscité de nouvelles interrogations.

 
Répondre aux interrogations et aux attentes de la population face aux phénomènes aérospatiaux non identifiés (PAN) est ainsi l'une des principales missions du GEIPAN (Groupe d'Etudes et d'Informations sur les Phénomènes Aérospatiaux Non Identifiés).

Étranges phénomènes dans le ciel 

Nuremberg, 14 avril 1561. 

Miniature de H. Glaser (Bibliothèque de Zurich)